ESTONIE : les troubles mentaux sont l’une des principales causes d’invalidité

26/08/19Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

Selon une analyse récente du ministère des Affaires sociales, les problèmes de santé mentale liés au travail constituent la 2e cause d'incapacité de travail. Les coûts directs et indirects sont estimés à 572 millions d'euros par an et pourraient augmenter dans un avenir proche.

"Les facteurs de risque psychosociaux sont souvent considérés comme des sujets douteux et ne sont pas gérés comme les autres risques. Pourtant, des facteurs de stress ont un impact direct sur le bien-être de l'entreprise ou de l'organisation, ainsi que sur le travail et la vie privée de l'individu", a déclaré Tanel Kiik, ministre des Affaires sociales.

Les risques psychosociaux les plus courants sont liés aux clients problématiques (69,9%), aux contraintes de temps (49,2%), horaires de travail longs ou irréguliers (22,6%) et à la peur de perdre son emploi (26%). Les principales difficultés à gérer ces risques sont la réticence à parler ouvertement de ces problèmes, le manque de sensibilisation du personnel et de la direction, le manque de savoir-faire et le soutien de spécialistes.

En savoir plus