Protection UV, nouveau règlement ÉPI et normalisation

23/07/19Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

Conformément au règlement européen (UE) n° 2016/425, les vêtements dotés d’une protection spéciale anti-UV sont désormais considérés comme des équipements de protection individuelle (ÉPI ). Mais il n’existe pas de norme spécifique pour la concrétisation des exigences essentielles de ce règlement.

Fabricants et fournisseurs doivent prouver que les EPI peuvent "absorber ou réfléchir la majeure partie de l'énergie rayonnée dans les longueurs d'onde nocives". Pour les vêtements de protection, la norme européenne harmonisée EN ISO 136882 existe, mais elle ne contient aucune exigence quant à la protection contre les UV. Dans le domaine textile, celle-ci est classifiée par les normes EN 13758-23 ou AS/NZS 4399:20174, et un marquage est spécifié. Les exigences du règlement sur les EPI ne sont pas reprises systématiquement dans ces deux normes.

Outre une méthode de mesurage, une norme spécifique devrait également contenir des exigences concrètes sur ce que la protection UV des vêtements doit être capable de faire sans trop restreindre le confort. On pourrait éventuellement s’inspirer pour cela de standards existants, comme la norme australienne AS/NZS 4399:2017ou le label UV STANDARD 8015 créé en Europe par différents instituts d’essai. Les comités de normalisation sur les EPI sont maintenant invités à combler cette lacune, ce qui aiderait non seulement les fabricants et les organismes d’essai, mais aussi les utilisateurs.

En savoir plus