"La sécurité et la santé au coeur de l'avenir du travail : mettre à profit 100 ans d’expérience"

24/05/19Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

Dans un rapport publié en prologue à la Journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail le 28 avril, l'Organisation internationale du travail (OIT) passe en revue son travail sur ces questions et souligne les problèmes émergents. 

Chaque année, plus de 374 millions de personnes sont victimes de risques professionnels. Environ 6 500 décèdent chaque jour de maladies professionnelles - maladies circulatoires (31%) et cancers liés au travail (26%) notamment - et 1 000 suite à des accidents du travail. 

Le rapport évoque 4 grands axes de changement - les nouvelles technologies, les changements démographiques, le changement climatique et les modifications de l’organisation du travail - qui peuvent induire de nouveaux risques mais aussi créer des opportunités d'amélioration.

Face à ces défis, il s'agit de se concentrer sur 6 domaines : l’anticipation des risques émergents, l’adoption d’une approche pluridisciplinaire, le renforcement des liens avec les travaux sur la santé publique, une meilleure appréhension du public des questions de SST, le renforcement des normes internationales du travail et des législations nationales, ce qui requiert le renforcement de la coopération entre gouvernements, travailleurs et employeurs. 

Pour Manal Azzi, expert technique de l’OIT, il faudrait "reconnaître la sécurité et la santé au travail comme un principe et un droit fondamental au travail".

En savoir plus

Télécharger le rapport