Statistiques accidents du travail dans l'UE

19/10/18Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

Selon des données publiées par Eurostat en juin 2018, un peu plus de 3,2 millions d'accidents du travail non mortels ont entraîné au moins quatre jours d'arrêt en 2015 dans l'UE-28.

Ce chiffre est en légère diminution par rapport à 2014 : -0,3% (-9 118). Les trois quarts des accidents du travail non mortels ont entraîné des blessures et des lésions superficielles, des luxations, des entorses et foulures ou des commotions et lésions internes. Les secteurs de la construction, de l'industrie, du transport et stockage, ainsi que de l'agriculture, la sylviculture et l'élevage ont enregistré un peu moins de la moitié (44,9 %) de l'ensemble des accidents du travail non mortels en 2015.

Les accidents du travail mortels, au nombre de 3 876 en 2015, ont en revanche accusé une hausse de 2,7% (+102) par rapport à 2014, soit un ratio d'environ 830 accidents pour un accident mortel en 2015. La différence homme-femme était plus marquée encore que pour les accidents non mortels avec 19 cas sur 20 concernant des hommes. Plus d'un accident mortel sur cinq s'est produit dans le secteur de la construction.

En termes de taux d'incidence standardisés, il y a eu en moyenne 2,38 accidents mortels pour 100 000 personnes employées en 2015 dans l'UE-28 et 1 642 accidents non mortels.

En savoir plus (en anglais)
Document PDF (en anglais)