DANEMARK : un accident du travail sur deux n'est pas déclaré

24/04/18Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn
L’employeur a l’obligation de déclarer les accidents du travail pour protéger les salariés s’ils doivent être indemnisés et cela renforce la prévention. Toutefois, des études signalent qu’environ la moitié du nombre total d’accidents du travail n’est pas déclarée.

Aussi le Conseil danois pour l’environnement du travail (Arbejdsmiljørådet), l’Inspection du travail, les cinq organismes paritaires de branche pour l’environnement du travail, l’Assurance des sinistres professionnels (Arbejdsmarkedets Erhvervssikring) et le Centre danois de ressources sur l’environnement du travail (Videncenter for Arbejdsmiljø) lancent-ils une vaste campagne, intitulée "Faites le maintenant !" pour y remédier.

Le ministre de l’Emploi, Troels Lund Poulsen, soutient cette campagne : "Il est intolérable que tant d’accidents du travail ne soient pas déclarés en bonne et due forme. La campagne contribue à sensibiliser les employeurs à cette responsabilité et à leur faire comprendre la réglementation".

D’après une étude de l’Inspection du travail, les employeurs ont parfois du mal à déterminer ce qui doit faire, ou non, l’objet d’une déclaration. En outre, selon certains mythes, seuls les accidents graves entraînant un arrêt maladie de longue durée doivent être déclarés, ce qui est faux. 

En savoir plus