BELGIQUE : le Conseil national du travail s’investit dans la "prévention primaire" du burn-out

22/03/18Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

Les partenaires sociaux ont mis sur pied une "commission spéciale" au sein du Conseil national du travail (CNT), un organisme paritaire national interprofessionnel, sur la problématique du burn-out.

L’audition d’experts (institutions et acteurs de terrain) leur a permis d'élaborer une approche globale visant à prévenir le burn-out avant qu'il ne s'installe. Ils souhaitent tester cette approche dans un certain nombre d’entreprises par le biais de projets-pilotes.

Le CNT demande de prévoir rapidement un cadre légal pour ces projets, l’objectif étant que les demandes de participation puissent être déposées entre le 1er juin et le 31 juillet 2018 inclus. Selon le ministre de l’Emploi, Kris Peeters, le cadre légal et le budget nécessaire devraient être repris dans la loi de relance économique.

En savoir plus et télécharger l'avis du CNT