Articles récents

Les partenaires sociaux européens présentent leur programme de travail 2019-2021

3/04/19Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn
Dans leur 6e programme de travail autonome, la CES, BusinessEurope, CEEP et SME­united annoncent leurs six priorités : la numérisation, l'amélioration de la performance des marchés du travail et des systèmes sociaux, les compétences, la prise en compte des RPS, un dialogue social renforcé et l’économie circulaire.

Sur ces six thèmes, le seul qui donnera lieu à négociation d’un accord-cadre autonome est celui de la numérisation. Préa­lablement, un séminaire sera organisé sur l’acquisition de compétences numériques, l’organisation du travail (déconnexion y compris) et les conditions de travail.

Soucieux de préparer l’avenir, les partenaires sociaux s’intéressent aussi à l’économie circulaire et échafauderont un projet commun pour analyser la manière dont celle-ci contribue à la croissance et/ou à la transformation de l’emploi.

Pour ce qui est des RPS, les partenaires sociaux ­insistent sur leur aspect multi­factoriel tout en s’accordant sur le fait qu’ils puissent être liés "à la charge de travail, au contenu du travail, au temps de travail, aux conditions de travail, à la communication ou à l’organisation du travail". Ils ont déjà conclu deux accords-cadres, sur le stress au travail (2004) et sur la violence et le harcèlement au travail (2007). Là encore, un séminaire visera à identifier les évolutions récentes et à identifier d’autres actions conjointes possibles.