ALLEMAGNE : jeunes travailleurs et absentéisme

9/11/16Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

Les jeunes travailleurs ont 2,5 fois plus d'accidents et les apprentis sont beaucoup plus souvent arrêtés pour cause de blessures, selon une analyse de la Caisse allemande d’assurance maladie des employés (Deutsche Angestellten Krankenkasse).

En 2015, on a dénombré 22 accidents chez les 15-19 ans, contre 9 seulement toutes tranches d’âges confondues. Les maladies respiratoires ont été la cause la plus fréquente d’arrêts de travail chez les jeunes actifs. On a recensé environ 76 pathologies de ce type pour 100 apprentis assurés auprès de la DAK. Ces arrêts ont cependant un moindre impact car les apprentis ne sont absents que quatre jours environ.

En revanche, pour une blessure, les jeunes travailleurs manquent 10 jours en moyenne, 20 jours pour une luxation du genou et 55 jours pour une fracture du col du fémur. Il s’avère que les apprentis ont non seulement plus d’accidents, mais aussi des accidents plus graves. "Les jeunes ont une plus forte propension à prendre des risques, explique Elisabeth Thomas, médecin à la DAK-Gesundheit. Ils pratiquent des sports à risque et ont d’autres habitudes de loisirs."

Top 10 des maladies (en pourcentage des jours d’absence)
Chez les apprentis âgés de 15 à 19 ans

  1. Maladies respiratoires (28,6%)
  2. Blessures (19,5%)
  3. Infections (11,3%)
  4. Maladies digestives (8,6%)
  5. TMS (8,2%)
  6. Maladies psychiques (7,2%)
  7. Symptômes non spécifiques (5,8%)
  8. Maladies du système nerveux, des yeux et des oreilles (2,9%)
  9. Maladies de la peau (2,7%)
  10. Maladies de l’appareil urogénital (1,7%)
Chez les actifs âgés de 15 à 65 ans
  1. TMS (21,7%)
  2. Maladies respiratoires (16,6%)
  3. Maladies psychiques (16,2%)
  4. Blessures (11,7%)
  5. Maladies digestives (5,2%)
  6. Infections (4,6%)
  7. Tumeurs (4,5%)
  8. Maladies cardiovasculaires (4,3%)
  9. Maladies du système nerveux, des yeux et des oreilles (4,2%)
  10. Symptômes non spécifiques (3,8%)