ROYAUME-UNI : augmentation des arrêts-maladie liés au stress et aux problèmes de santé mentale dans l’industrie manufacturière

25/09/15Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

stress1L’an dernier, 40% des employeurs du secteur manufacturier ont vu augmenter le nombre de jours de travail perdus en raison d’arrêts maladie de longue durée. C’est la plus forte augmentation depuis cinq ans d’après une enquête réalisée auprès de chefs d’entreprise.

D’après l’étude "Sickness absence survey", les maux de dos et les TMS représentent toujours la principale cause des absences de longue durée (38%) dans la plupart des entreprises. Toutefois, pour un quart des entreprises interrogées, le stress et les troubles psychiques sont la principale cause des arrêts longue durée. De plus, les entreprises se disent démunies pour lutter contre ces troubles. Il faut noter que seules 10% des entreprises ont formé spécifiquement leurs cadres supérieurs aux questions de santé mentale. Il faut dire que l’impact financier du manque d’actions concrètes est largement méconnu par les chefs d’entreprise puisque près des 3/4 d’entre eux ne mesurent pas le coût des absences maladie.

En savoir plus (en anglais)