PAYS-BAS : expérimentation pour améliorer la détection et la prévention des maladies professionnelles

25/08/15Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn
Cancer radio docteurEn 2014, le NCvB a lancé un projet visant à améliorer, lors de la prise en charge d’un patient par le médecin du travail, le dépistage, le diagnostic, la déclaration et la prévention des maladies professionnelles. Ce projet, auquel a participé activement la NVAB (association néerlandaise pour la médecine du travail et la médecine d’entreprise), a abouti à la mise en place d’une expérimentation auprès de 230 médecins, avec un groupe témoin de 120 médecins appliquant l'ancienne procédure et un groupe expérimental appliquant la nouvelle.

Jusqu’en 2014, les médecins du travail suivaient un plan en 5 étapes :
  • déterminer les atteintes à la santé,
  • déterminer le lien éventuel entre la maladie et l’activité professionnelle,
  • déterminer la nature et le niveau des expositions professionnelles (physique, chimique, psychosociale, etc.),
  • déterminer d'autres explications possibles à la survenue de la maladie et le rôle de la susceptibilité individuelle,
  • conclusion et déclaration.

Dans le cadre du projet, une 6e étape, axée sur la prévention, a été ajoutée et le plan en 5 étapes a été revu afin de faciliter son utilisation. Les actions effectuées et les décisions prises par 100 médecins du travail (50 dans chaque groupe) en matière de dépistage, diagnostic, déclaration et prévention des maladies professionnelles ont ensuite été appréciées en fonction de plusieurs indicateurs de performance, parmi lesquels la comparaison avec les critères d’exposition retenus dans les recommandations du NCvB pour l’enregistrement des maladies professionnelles, ou l’étayage du lien entre maladie et activité professionnelle. En moyenne, les médecins du travail du groupe expérimental ont obtenu pour ces indicateurs un score total beaucoup plus élevé que ceux du groupe témoin.

Les médecins du travail ayant participé à ce projet expérimental étaient plutôt satisfaits. Ils ont néanmoins exprimé leur préoccupation quant à l’investissement en temps pour suivre le plan en 6 étapes et pour déclarer une maladie professionnelle.

En savoir plus (en néerlandais)