Les conditions de travail des Européens se sont dégradées au cours des 5 dernières années

21/07/14Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn

pays ueLa Commission européenne publie les résultats d'une enquête sur les conditions de travail des Européens et sur l'impact que la crise économique a pu avoir sur celles-ci. L'enquête a été réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 26 500 actifs européens. Elle révèle une détérioration générale des conditions de travail ainsi que de grandes disparités en matière de satisfaction des travailleurs selon les pays.

La plupart des travailleurs se disent satisfaits de leurs conditions de travail (77% en moyenne dans l'UE) et de la santé et la sécurité au travail (85%). Plus de 80% des personnes interrogées au Luxembourg, en Finlande et aux Pays-Bas estiment que leurs conditions de travail sont bonnes. Viennent ensuite l'Autriche, la Belgique, le Royaume-Uni et l'Estonie.

Mais bien que globalement les Européens se disent satisfaits, la majorité d'entre eux (57%) déplore une dégradation générale de leurs conditions de travail sur les 5 dernières années. La dégradation concerne surtout la France (62%), Chypre et la Hongrie (75%), le Portugal (78%), la Slovénie (84%), l'Italie (85%), l'Espagne (86%) et la Grèce (88%). 

Selon la Commission européenne, les résultats de l'enquête montrent que des améliorations doivent être apportées dans les domaines suivants :  

  • la prévention du stress,

  • l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, 

  • la prévention de risques liés aux nanotechnologies et biotechnologies

  • la prévention des TMS.

Consulter les résultats de l'enquête (en anglais)