Articles récents

La normalisation s’intéresse au risque routier

28/08/17Imprimer

Partager Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedIn
Le risque routier représente aujourd’hui la première cause de mortalité au travail. Selon le dernier rapport de l’ETSC (European Transport Safety Council), jusqu’à 40 % des accidents mortels sur les routes européennes sont liés au travail.  Aussi la normalisation s’intéresse-t-elle de plus en plus au sujet.

Au plan international, la commission ISO/TC 241 travaille sur la révision de la norme ISO 39001 sur les "Systèmes de management de la sécurité routière - Exigences et recommandations de bonnes pratiques" dans le cadre de la publication prochaine de l’ISO 45001. Elle travaille également sur un projet de guide (ISO 39002) relatif aux bonnes pratiques pour la mise en œuvre du management de la sécurité des trajets domicile-travail.

Au plan français, un groupe d’experts dédié de la commission  Afnor / Management de la sécurité routière a été créé afin de travailler sur un projet de norme concernant la prévention du risque routier. Cette future norme permettra d’évaluer et de définir le périmètre et la portée des actions de conseil et de formation à la prévention du risque routier. Elle devra rappeler également l’obligation légale du chef d’entreprise quant à la sécurité et la santé de ses collaborateurs, mais aussi approfondir des questions sur les conditions de déplacement, établir la nécessité d'évaluation des risques, etc.